VOUS ÊTES UN Un bailleur social

« LA RÉSIDENCE GARNIER » à Saintes (17)

les 15 bonnes raisons qui amèneront les bailleurs sociaux à devenir partenaire du réseau La Maison Abordable®

  1. Rejoindre un réseau national de constructeurs de maisons individuelles et groupées qui en se fédérant ont choisi d’avoir une réflexion commune sur la façon de construire la maison individuelle de demain en prenant en compte les enjeux sociétaux et le développement des agglomérations.
  2. Participer à un concept original et unique pour l’habitat individuel sous forme d’Éco-Villages Abordables® intégrant les logements sociaux qui sont disséminés dans le projet évitant ainsi les quartiers à caractère social (incitation à la mixité sociale et générationnelle).
  3. Bénéficier d’une couverture nationale du réseau La Maison Abordable®.
  4. Rejoindre les partenaires nationaux et les industriels connus et reconnus qui soutiennent le réseau.
  5. Réaliser des petits programmes de logements (de 1 à 20 logements) à un coût moins élevé pour les bailleurs sociaux et plus rapide.
  6. Favoriser le montage simple en CMI et VEFA permettant de sortir du schéma traditionnel lourd (appels d’offres d’entreprises en lots séparés ...).
  7. Valoriser votre patrimoine.
  8. Créer du lien social, favoriser les échanges et le partage.
  9. Faire des économies d’échelle en supprimant le nombre d’intermédiaires.
  10. Passer un accord-cadre pour la construction de maisons individuelles notamment sur des fins de programmes ou pour répondre au plan ARGOS de logements intermédiaires.
  11. Réduire les longs délais des opérations de logements sociaux (12 mois pour un montage en VEFA comparés aux 24/36 mois du montage traditionnel).
  12. Proposer des projets avec une architecture de qualité, innovante et non répétitive , grâce au partenariat que le réseau entretien avec les architectes.
  13. S'engager à respecter les normes (RT 2012, contrôle technique, normes d’accessibilité, surfaces habitables calées sur le cahier des charges des bailleurs) et de préparer la RBR 2020.
  14. Promouvoir la réalisation des logements par les entreprises locales alors que dans la procédure classique d’appels d’offres des bailleurs sociaux, les petites entreprises locales sont souvent exclues (garantie de la perméabilité du bâti, suivi du SAV, soutien de l’économie locale, optimisation du bilan carbone).
  15. Mettre en avant la concertation entre les entreprises publiques et privées dans le but
    de trouver ensemble des solutions innovantes et économiques pour l’habitat de demain, un habitat abordable, très peu énergivore, propre et responsable.

Point de vue

Jean-Noël FREIXINOS
Jean-Noël FREIXINOS
Directeur Général d’Habitat 44

La crise a amené les acteurs à se rapprocher, notamment le phénomène de la VEFA est un véritable outil de développement qui peut être utilisé dans les zones très urbaines ou rurales.
Nous sommes intéressés pour travailler sur des petits fonciers en zone rurale pour répondre à cette demande ponctuelle de 2 ou 3 logements dans des objectifs de coûts de sortie qui soient maîtrisés.
Il y a un intérêt pour les bailleurs sociaux à avoir des relations avec les CCPistes car c’est un élément complémentaire dans la gamme des réponses que nous pouvons apporter au territoire.

Une parcelle pour chaque budget

Les Éco-Villages Abordables® en partenariat avec les opérateurs de logements sociaux, une solution adaptée pour la réalisation de petits programmes de logements sociaux dans les lotissements.

LE PRINCIPE

Les logements sociaux sont réalisés par des constructeurs CCPistes (montage CMI et VEFA) par petits groupes de 2 ou 3 logements répartis dans le lotissement mais aussi par opérations de 15 à 20 logements dans les éco-villages.
L’opération s’inscrit dans un partenariat quadripartite associant :

  • La collectivité territoriale
  • L’aménageur
  • L’opérateur social
  • Un groupe de constructeurs CCPistes

LES AVANTAGES

  • Le montage CMI / La Maison Abordable® permet d’obtenir des prix de sortie performants en montage VEFA compatibles avec les prix plafonds.
  • Le montage Éco-Village Abordable® permet un partenariat très en amont intégrant les contraintes de plan masse, de prix du foncier, d’architecture.
  • La procédure CMI/VEFA permet une instruction administrative très rapide.
  • Le montage Éco-Village Abordable® facilite la répartition des logements par petits lots bien intégrés dans les lotissements.
  • Il permet surtout le montage souple adapté à un groupe restreint de logements sociaux (entre 3 et 20 logements).
  • Le partenariat avec les constructeurs à l’échelle d’un département permet la sélection de matériels choisis par l’opérateur social facilitant la standardisation de l’exploitation future.

témoignage

Jean-Marie BAGUET
Jean-Marie BAGUET
Directeur Général Atlantique Habitations

Pouvez-vous nous parler de la collaboration avec « La Maison Abordable® » ?

Notre production de 500 logements ne se fait pas en maîtrise d’ouvrage directe.
Ce serait dangereux car on serait obligé de se doter d’une équipe importante alors que la durabilité de ce mouvement n’est pas forcément assurée sur 25 ans.
Plus on fait de logements, plus on est amené à faire de la VEFA et là on a un certain nombre de partenaires et notamment des partenaires très complémentaires à qui l’ont fait confiance et en l’occurrence La Maison Abordable® en fait partie.
On travaille beaucoup en maîtrise d’ouvrage directe sur du foncier maîtrisé par le public.

Quels avantages trouvez-vous dans ce partenariat et quels questionnements ?

En dehors du public il nous faut trouver des personnes qui, opération par opération, nous permettent pour des questions de mixité, pour des questions de présence sur un territoire beaucoup plus large, d’offrir des maisons individuelles. Dès que l’on sort des centres urbains ce sont des maisons que les gens veulent.
On a actuellement 6 opérations en cours et quelques-unes en perspective avec La Maison Abordable®. Cela représente une trentaine de logements. Il ne s’agit pas de grosses opérations mais d’opérations sur lesquelles nous n’irions pas en maîtrise d’ouvrage directe. On a donc besoin de cette complémentarité avec l’avantage d’une relation récurrente avec un partenaire qui connaît notre cahier des charges, notre typologie, nos exigences et qui adapte ses procédés de fabrication à ce qu’on lui demande de faire.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez le formulaire ci-dessous et un de nos conseillers saura vous aider.

* champs obligatoires